4 Commentaires

Le temps c’est de l’argent …

Gens, je te l’avais annoncé, je suis allé au cinéma dernièrement (Waouw, non sans rire, j’ai parfois une vie sociale! ^^ Bon ok, merci Tête de Nouille! ).

J’ai longuement hésité sur le choix du film (envie de rire, de pleurer??). Intouchable  ne plaisant pas trop à mon compagnon cinéphile (oui je sais c’est la honte de ne pas l’avoir vu!), je suis allé voir Time Out

Oui Time Out, le film de Andrew Niccol. Oui ce même réalisateur qui avait déjà épinglé les vices de la société dans Bienvenue à Gattaca et The Truman Show (en tant que scénariste). Allez ne fronce pas le nez comme ça, ça va te coller des rides! Je vais te mettre une image, ça te parlera peut-être un peu plus: 

Ça y est tu replaces? Comment ça j’aurais du commencer par te dire qu’il y avait Justin Timberlake à l’affiche? Ah oui mais aussi si tu t’arrêtes à ça, laisse tomber direct! Je trouve ça ri-di-cu-le d’aller voir un film juste pour un acteur (mais tu peux acheter tous ceux avec Ewan McGregor parce que lui il  mérite vraiment une fixation! ^^ )…

Donc oui il y a Justin (qui est laid comme un poux dans ce film, m’enfin moi je dis ça … ), mais je te préviens tout de suite, il a un truc qui cloche: il fait de la lumière quand il dort! Ah ouais mais non, pardon, c’est pas de sa faute, c’est son compteur qui luit dans la nuit… 

Tu piges rien hein? T’es pas allé le voir toi? Aller je rembobine et je recommence. (M’enfin en même temps si tu ne l’as pas vu, arrête de lire direct, sinon je vais te gâcher le film!) 

Il était une fois l’ex de Britney qui embrasse Thirteen, qui est en fait sa mère. 

Ah? Tu piges toujours rien? Bon, on va faire simple alors … 

Un beau jour, aux Etats-Unis, Will Salas (Justin Timberlake) rentre chez lui et souhaite un joyeux anniversaire à la belle Rachel Salas ( Olivia Wilde). Tous deux semblent avoir le même âge…mais en fait Rachel est la maman de Will! 

Bienvenue dans un futur proche où le vieillissement cellulaire n’est plus qu’un mauvais souvenir. Plus de Q10+, plus de Botox, désormais les corps cessent de vieillir dès 25ans. Chouette non ? T’as déjà les yeux qui brillent à l’idée de toutes les minettes que tu vas pouvoir lever grâce à ça hein? (oui je sais que j’ai une grande majorité de lecteurs ^^ )… eh ben rêve pas trop vite! Faut pas croire que tu peux avoir 25 ans tous les matins sans contrepartie. Et si t’as suivi un peu, tu peux comprendre d’après le titre qu’il est question de temps dans ce film… 

Je te présente le compteur, compagnon à perpétuité de chaque individu.  Très pratique, il te permet d’aller pisser en pleine nuit sans te fracturer le petit orteil dans l’encadrement de la porte . Esthétique, il habille ton avant-bras de sa jolie teinte verte. Pratique, il te donne le temps qu’il te reste à vivre. Ou l’argent qu’il te reste à dépenser. Vois ça comme tu veux… Comprends bien que si ton corps à 25 ans pour toujours, toi tu es condamné à mourir, à moins de gagner du temps… 

Car oui, dans ce futur proche l’expression « le temps c’est de l’argent  » prend vraiment tout son sens! Terminé les billets de 20 froissées et poisseux avec adresse internet noté à la hâte sur le verso, terminé les pièces qui tombent de ta poche et se glissent entre les coussins du canapé. Désormais tu te lèves le matin avec la boule au ventre, tu presses le pas pour aller bosser à l’usine et gagner une misère d’heures qui te permettront de survivre jusqu’au lendemain matin si tu n’as pas d’arriérés de factures.

Tu vois les corps sans vie des plus malchanceux joncher les rues, le compteur à zéro pour toujours … Tu as peur pour ton avenir, d’ailleurs « avenir  » est un mot que tu ne connais pas, toi tu vis au jour le jour. Cantonné dans ta « zone-temps », avec tous les autres « pauvres », tu enchaînes les magouilles pour récupérer quelques minutes là où tu peux. Mais si tu te rends bien compte de la misère qui t’entoure, tu n’imagines pas que tout ça est orchestré par les puissants et riches de ce monde qui habitent bien loin de là, dans de beaux et luxuriants quartiers. Bien protégés à plusieurs zones de la tienne, accessibles uniquement par péages de plus en plus onéreux, ils vivent centenaires et affichent  des compteurs à 13 chiffres là où le tiens n’en compte que 6 au maximum. 

Un soir, Will Salas (oui revenons aux personnages du film, je ne voudrais pas que tu cauchemardes cette nuit à force d’utiliser le « tu » ^^ ), rendu amer par la mort injuste de sa mère, sauve la vie d’un certain Hamilton (William Bomer), riche centenaire venu dépenser ses minutes dans les bas quartiers. Bon, ok, venu chercher les ennuis dans l’espoir de voir sa vie abréger. Hamilton, bien que riche et donc loin de tout soucis, est fatigué de sa vie superficielle, plate, sans saveur. Si son corps n’a pas vieillit, son esprit lui croule sous le poids des années et de l’oisiveté.

Pourchassés par le gang qui voulait détrousser le riche « multi-centenaire », les deux hommes se retrouvent coincés dans un bâtiment désaffecté pour la nuit. Après avoir partagé une rasade d’alcool, Hamilton explique à Will le fonctionnement de l’économie et lui confesse qu’il y aurait bien suffisamment de temps pour tout le monde si les riches ne cherchaient pas à tout prix à le garder pour eux afin de tendre vers l’immortalité. Profitant du fait que son sauveur se soit endormi, il lui transfère la quasi-totalité de sa fortune (soit 13chiffres!) avant de mettre fin à ses jours.

Si la suite n’était que l’histoire heureuse d’un pauvre devenu riche, ça serait trop beau tu t’en doutes!

Qui dit « monde gouverné par de riches conspirateurs », dit « populasse surveillée » … Certes on est loin de Big Brother de 1984, mais quand même…

Je n’ai pas envie de te raconter comment Hamilton met fin à ses jours, mais il est important de comprendre que Will tente de l’en empêcher … Et qu’il arrive trop tard. Et que son visage apparaît sur les bandes de télésurveillance. Ce qui va un peu lui compliquer la vie quand il va s’en aller faire mumuse dans les beaux quartiers mais que les Gardiens du Temps dirigés par Raymond Léon (Cillian Murphy) vont vouloir l’arrêter pour meurtre… 

Et forcément tu penses bien qu’il va y avoir une gonzesse pour donner un peu de profondeur à l’histoire (sans vilain jeu de mot!) … Aller je te dirais juste qu’il s’agit d’Amanda Seyfried, tu sais la blonde-morte-meilleure-amie-de-Véronica-Mars dans la première saison de la série éponyme! ^^ (oui j’ai des références pourries! 😀 ) 

 

Bon si avec tout ça t’as pas envie d’aller le voir, je ne peux rien pour toi ! J’y ai mis tout mon coeur pourtant! ^^

 

Aller c’est pas tout ça, je t’abandonne, mais je reviens vite, le rythme de ma vie se calmant peu à peu… 

See you soon! 🙂 

 

(oui oui, ce message a été rédigé il y a plusieurs jours déjà … je suis à la bourre, juste un peu… ^^ ) 

Publicités

4 commentaires sur “Le temps c’est de l’argent …

  1. Q10+…MDR !!!
    Je voulais trop aller le voir ce film mais il est pas passé par chez nous…zut-crotte-flûte ! Je me rattraperai avec le dvd…
    Sinon, y a pas juste dans ce film qu’il est pas terrible, Justin, hein ?! Par contre qu’est-ce qu’il joue bien !!!
    Mais tu nous dis pas si c’était bien ou quoi ??? Je suppute que oui, vu la longueur du billet, mais bon…
    Tu nous en ferais d’autres, des billets ciné, s’te plaît…ça me plait bien, moi !

  2. Keukoi, je m’insurge, Justin Timberlake, laid comme un pou, c’est tout bonnement impossible Mâdâme (mis à part durant sa période NSYNC, avec la coupe caniche qui allait avec, mais ceci est loin derrière nous)!
    Alors retire ça tout de suite steuplaît, hein ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :