4 Commentaires

Happy Birthday Sister!

Gens,

Ce soir on va faire un peu dans le gnian-gnian, t’es prévenu. Donc ceux d’entre toi qui sont allergiques aux beaux sentiments dégoulinants, merci de revenir plus tard.

Aujourd’hui est un jour particulier puisque ma grande soeur préférée (c’est pas sa faute c’est la seule), adorée (là déjà y’a du mérite personnel!) vis un moment charnière de son existence: elle prend un an de plus!


Non pas que ça ne lui arrive pas tous les ans hein! C’est sûr, il n’y a que Supernaru pour fêter 3 années de suite ses 21 ans sans soucis. Mais disons que là je la sens un peu chafouine, un peu chiffonne, un peu tristoune…

Donc ceci est pour toi, ma Sister d’amûr.

Je ne me souviens pas de notre rencontre (haha) mais nos débuts n’ont pas étés évidents il parait. Et longtemps nous nous sommes détestés! Dis pas non tu le sais bien. Quand tu me tirais les cheveux (on joue au coiffeur?) et me faisais pleurer. Quand j’entraînais notre Guigui la Frite à sauter sur tes serre-têtes … Ça a duré un petit moment.

V'là les tronches! ^^

V’là les tronches! ^^

Heureusement on trouvait aussi le moyen de passer de bons moments. Comme quand on jouait aux ‘acrobates mongoles’ tous les 3 sur ton lit ou qu’on chantait à tue-tête la B.O. d’Aladdin, même que tu me laissais pas faire Jasmine! 😉 Il y a eu aussi les mercredi-chants-de-casseroles avec nos cousines dans le grenier et les spectacles et les décos du Nouvel An.

On s’est consolés et serrés les coudes quand il le fallait. On a dormis ensemble quand on avait peur toutes les deux… et parfois juste quand toi tu avais peur du bruit derrière la tapisserie de la vieille chambre en vacances (et que tu faisais l’étoile, me laissant une minuscule place pour dormir!) ^^

Tu me découpais des photos de Johnny Depp que tu m’envoyais par lettre quand j’étais en classe de mer. Tu me conseillais sur les garçons. Et bien avant ça tu m’apprenais à écrire et à compter dans mon cahier Popples qui dort quelque part dans une valise… 

Et ouais, je l'ai retrouvé!

Et ouais, je l’ai retrouvé!

Et puis un jour, plus de pièce de théâtre à deux dans l’atmosphère feutrée de ta chambre, plus de bouteilles de parfums bien rangées sur les étagères, plus de flans à la vanille le mercredi, juste des coups de fils et des cartes postales de toi.
Arf vilaine, tu m’as bien manqué à l’époque! Quel idée de vouloir quitter l’appartement familial pour vivre ta vie hein? 😉

Tu sais, je crois que c’est là que nous avons le plus compris qu’on s’aimait! C’est bien connu, l’absence de l’autre nous fait comprendre à quel point on tient à lui!

Et puis un jour, tu m’as présenté ton nouveau camarade de jeu. Il était grand et maigre, pas bavard pour un sou. Toi tu avais le sourire éclatant et les yeux qui brillaient… Ensemble vous avez construits votre route, vous avez bâtis votre foyer.

Tu ne m’as pas oublié pour autant. Tu m’as accepté en vacances chez toi, m’a fait des milk-shake à la banane et des crêpes. Miam!

Puis Frimousse est arrivée telle le premier bébé de votre petite famille. Un caprice, dis-tu aujourd’hui, mais quel beau caprice hein?! 🙂

Jamais tu ne m’as mise à l’écart de ta vie et c’est tout naturellement que tu m’as fait partager les joies de ta première grossesse. Tu m’as fait la joie de faire de moi une tatie complètement gaga, mais aussi une marraine pour ton petit ange. Tu as eu suffisamment confiance en moi pour me le confier encore bébé, chez toi d’abord, et puis chez moi. Tu m’as offert la joie de connaitre cet amour incroyablement puissant et désintéressé qu’on a pour un enfant. Et je dois bien l’avouer, tes 3 crapules je les aime comme les miens. Car oui, non contente de m’avoir fait connaitre ce bonheur, tu as récidivé! 2 autres petites bouilles d’amour sont venues compléter votre petite famille! Et à chaque fois j’ai pu partager ça avec vous, gardant ton Petit Homme quand l’Entre-Deux est arrivé, lui racontant ce qui devait probablement se passer à l’hôpital et le regardant courir dans la chambre de son petit frère pour voir s’il était déjà arrivé! Pour terminer par cette nuit avec Petit Homme et l’Entre-Deux sur mon canapé quand Le Point Final est arrivé.

image

Avec eux tu es une maman méritante et courageuse. Une maman en or qui fait les meilleurs gâteaux du monde, qui joue et qui bricole, une maman qui discute et qui explique les choses. Une maman qui est d’accord pour organiser des anniversaires pirates ou Halloween  Une maman qui est d’accord pour que son loulou mette des billes de polystyrène partout pour faire ‘comme de la neige’ (en été!) du moment qu’il ramasse par la suite. Une super-maman aussi, quand tu dois gérer seule ta tribu pour cause de mari à l’autre bout du monde (ou presque!).

Mais tu es aussi autre chose qu’une mère, tu es une jolie jeune femme, qui a le courage de se remettre en question et d’oser un autre choix de carrière.
Une jeune femme qui se croit moche parce qu’elle garde les traces de 3 petits anges dans son ventre, mais qui justement est une femme une vraie, une qui a donné la vie, qui connait les souffrances et les sacrifices que ça implique et qui les accepte. T’es belle ma soeur… (j’avais prévenu qu’on ferais dans le gnian-gnian dégoulinant! ^^)

Et puis aussi tu m’as prise comme témoin de ton mariage alors que je valais pas un clou, tu ne m’a pas tourné le dos quand j’ai pris cette décision qui a changé l’équilibre de nos vies et qui t’as mise le cul entre deux chaises avec ton mari et ta belle-famille, tu accueilles à bras ouverts l’Homme dans ta maison et tu m’as toujours pas crié dessus pour ton album de mariage que j’ai toujours pas terminé…
Y’a pas de doute, t’as de la patience! 😉

Je pourrais continuer à écrire pendant des heures mais comme on a déjà perdu les 3 pelés qui étaient resté on va s’arrêter là…

Tout ça pour te dire, ne regarde pas le regard ou le non-regard des autres. Tu es belle et brillante et forte et tu le sais! T’es formidable et ce n’est pas ces fichues années qui vont avoir ta peau! De toute façon on n’a que 6ans d’écart et moi j’ai heu…quel âge j’ai déjà?? 😉 Impossible à dire… ^^

Je décide donc que nous avons l’âge d’être jeunes et belles et bonnes vivantes et rigolotes. L’âge d’aller à des réunions de sex-toys, de faire du patins à glace et de manger des Haribos en buvant des litres de Coca! 😀

Pi tu sais, si t’étais pas si géniale, je dirais pas aux gens que: «plus tard quand ze serais grande ze voudrais te ressembler »… ou presque.

Alors Joyeux Anniversaire ma Sister d’Amûr, fais moi un beau sourire et fais péter le gâteau pour quand j’arrive! 🙂


Gros bisous, ta Davy Crockett’ 😉

Publicités

4 commentaires sur “Happy Birthday Sister!

  1. Mais tu voulais la faire pleurer ou quoi? C’est pas son anni, genre fiesta et cie?
    Et en effet vla ta tete petite! C’est ça que t’appelle ta tete de pommes?

  2. Merci Sister je suis très émue ! Gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :