2 Commentaires

Quand Lire Tue

Gens, aujourd’hui on va parler d’un sujet grave. Très grave. Bien plus grave que la démission du Pape, que la viande de cheval dans les lasagnes (si si!), que l’astéroïde qui va nous frôler ce 15 février ou que la nouvelle grossesse de Penélope Cruz.

Il existe dans le monde, une menace fantôme (non on ne va pas causer Star Wars non plus, file me ranger ce sabre laser! ^^), une menace immense mais si peu connue qu’elle va en faire sourire plus d’un d’entre toi : la lecture! 

Car oui mon ami, la lecture tue! 

Avertissement LIre Nuit Gravement à votre santé, Lire tue !

C‘est du moins c’est que j’ai découvert récemment. Vois-tu l’Ami, j’ai toujours soupçonné que les livres avaient quelque chose de magique, de noble, de secret. J’ai toujours adoré sentir leur odeur, caresser leurs couvertures et leurs pages. Et j’aime beaucoup l’idée de prêter un livre dont la lecture m’a enchantée à un proche. Enfin en théorie, parce qu’en pratique, rares sont ceux à qui j’ai prêté mes petits trésors! ^^ Oui je suis une acheteuse compulsive et non je n’ai pas de carte de bibliothèque parce que je trouve ça chiant de devoir rendre les bouquins à la fin! Donc ça me coûte un rein par an, mais au moins ils sont à moi et je peux les corner, les promener, les empiler comme bon me semble, et personne ne vient m’embêter pour une petite trace de chocolat page 53. 

Et il y a quelques semaines, j’ai eu la confirmation que je n’étais pas la seule à prêter un pouvoir magique aux livres, puisqu’un auteur danois à planché 7ans (2ans d’écriture, 2 de travail dans l’informatique et 3 pour chercher un éditeur!) pour nous livrer sa version des faits. Cet auteur c’est Mikkel Birkegaard et son fameux roman : Libri di Luca, plus connu en France sous le titre : La librairie des ombres

Si dans son pays son roman est un best-seller, je n’irais pas jusque là de mon côté, malheureusement.

Alors oui, si je vous en parle aujourd’hui c’est que j’ai apprécié la lecture de cet ouvrage, ou plutôt que j’en ai apprécié l’idée de base. Mais je trouve qu’il manque une certaine profondeur au texte. Les idées sont bonnes, bien trouvées, mais tout juste effleurées, elles m’ont laissées sur la faim. J’aurais aimé un texte un peu plus poussé, un peu plus emprunt de cette idée que l’auteur veut nous faire passer. La lecture n’en est pas pour autant désagréable et en tant qu’amoureuse des livres, je n’ai pu qu’avoir les yeux brillants à certains passages.

Je n’ai pas envie de vous raconter l’histoire, ou du moins pas comme le fait la quatrième de couverture qui en dit beaucoup trop selon moi. Donc petit conseil si vous l’achetez, ne lisez pas la quatrième de couv’, ne cherchez pas les avis sur le net, car vous allez en apprendre de trop sur l’intrigue et le récit va perdre une certaine saveur de ce fait. Pour ma part, j’ai acheté ce roman à cause de (grâce à?) l’illustration de sa couverture et de son titre, je n’ai pas cherché à lire le résumé. Et j’ai bien fait! 🙂 

la librairie des ombres - Mikkel Birkegaard

Voilà donc la bête, et voilà tout ce que je peux vous en dire.

À Copenhague, Jon, 33 ans est un jeune avocat de la défense fort prometteur. Le jour de l’audience d’un gros client que  l’on nommera Muhammed le « concouriste », Jon apprend la mort de son père Luca, avec qui il n’a pas eu de contacts depuis vingt ans.  

Après l’enterrement, Jon n’y comprend plus rien. Son père qui l’a rejeté il y a si longtemps lui lègue sa vieille librairie à laquelle il tenait tant. Pourquoi un tel geste? Jon ne se voit pas quitter son monde de tribunaux, de salles d’audiences, de plaidoyers pour des étagères poussiéreuses, des cercles de lecture et des livres de compte. La question ne se pose même pas, il va revendre l’endroit et reprendre le cours de sa vie, d’autant plus que son cabinet vient de lui confier le dossier du plus gros client de la ville (du pays?). 

Oui mais c’était sans compter sur Iversen et Katherina qui semblent persuadés que Luca a été assassiné et qu’une étrange société secrète se cache derrière tout ça… Qui sont donc les Lettore, que veulent-ils et que sont-ils capables de faire ?? 

 

Voilà voilà je n’en dirait pas plus sur l’intrigue mais je vous laisse avec cette critique de Jean-Claude Perrier pour Livre Hebdo

Ça fait délicieusement peur et, désormais il nous faudra montrer encore plus de respect pour les livres, sinon ils pourraient se venger.
 

Si d’aventure tu venais à le lire n’hésite pas à venir me dire ce que tu en as pensé! 

See You Soon! 🙂

Publicités

2 commentaires sur “Quand Lire Tue

  1. Il était temps. Mais au final je ne sais toujours pas s’il est bien ou pas. Et faut que je me méfie de mes mickey magazines ou pas? Vont essayé de me dézingué?

    • Oi oui Mickey magazine, tout comme Picsou Mag d’ailleurs, a été reconnu hautement dangereux pour la santé! ^^ Banane! :p
      Et si j’en parle sans en dire du mal, c’est que oui, il est bien! 🙂 Enfin si t’aime les livres quoi, c’est sûr que là on est loin d’Auto Plus! :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :